imprimer l'article : Partir au désert, infos générales, formalités imprimer l'article

Partir au désert, infos générales, formalités

Parcourir le désert peut être dangereux si l’on ne respecte pas des règles strictes de sécurité : guides connaissant parfaitement le terrain, réserves d’eau suffisantes, véhicules 4x4 en bon état, etc... Règles d’autant plus indispensables que ces véhicules roulent le plus souvent hors pistes.

Ces voyages ne demandent pas un engagement physique particulier ; toutefois, vous devez être en bonne santé.
La nature même de nos circuits peut nous conduire à des changements d’itinéraire ou de programme, en raison de conditions climatiques, impondérables locaux, etc... De même, elle implique que vous acceptiez des conditions de confort parfois rudimentaires.

La beauté du désert et de la nature, les paysages lumineux, les levers et couchers de soleil, la convivialité de nos bivouacs, enfin la personnalité de nos guides, chauffeurs et chameliers touarges, vous feront oublier, si besoin est, les difficultés possibles d’adaptation.



-  INFOS PRATIQUES GENERALES :

** Climat : Idéal d’octobre à mars : sec et chaud le jour (20 à 30° en moyenne, suivant la période). Les nuits sont fraîches, voire froides, surtout en altitude. Ecarts de températures importants entre le jour et la nuit, même en été. Plus chaud de mai à juillet : 30 à 38° en moyenne.

** Hébergement, nourriture : Toutes les nuits dans le désert sont en bivouac, à la belle étoile, dans des sites choisis pour leur beauté et abrités du vent. Nous fournissons un matelas en mousse et une couverture à chaque participant (tente sur demande). Nous veillons particulièrement à ce que les temps de repas soient des moments conviviaux : installation de bivouacs confortables, repas froid le midi ; soirée autour du feu et repas chaud, préparé par notre cuisinier avec des produits frais locaux. Thé vert, selon la tradition touarègue. Eau potable sur tous les parcours (avec approvisionnement à chaque point d’eau).

** Equipement : sur simple demande de votre part, nous vous transmettrons une liste précise (équipement, médicaments...). Sachez cependant qu’il vous faudra prévoir :

-  Formalités : Passeport valable encore 6 mois après votre date de retour et visa en cours de validité. Nous vous fournissons une attestation de prise en charge pour l’obtention de votre visa. il vous sera également demandé une attestation d’assurance (annulation, rapatriement, frais médicaux)

Pas de « minimum obligatoire de change de devises » actuellement ; vous êtes tenu(e) de déclarer vos devises lorsque vous entrez en Algérie et de faire valider votre feuillet de déclaration lorsque vous quittez le pays.

Il n’y a pas à prévoir de précaution sanitaire particulière lorsqu’on se rend en Algérie. Aucune vaccination n’est obligatoire, mais sont conseillées : hépatite A, typhoïde, DTP (diphtérie - tétanos - polio) à jour.



-  Voyages avec véhicules 4x4 :
Ils sont tous encadrés par des guides/chauffeurs/mécaniciens touareg, connaissant parfaitement le terrain.

Suivant la difficulté du parcours, les étapes quotidiennes sont en moyenne de 4 à 5 heures, la distance parcourue n’excède jamais 200 kilomètres par jour. De belles balades dans le désert sont incluses tout au long du parcours.

Nos véhicules 4x4 sont équipés pour le désert et soigneusement révisés entre chaque voyage ; chaque véhicule peut accueillir 4 à 5 passagers ; nous emportons les réserves d’eau et de carburant nécessaires.



-  Randonnées avec assistance chamelière ou ânière : Elles sont encadrées par des guides touaregs.

En fonction du circuit, les étapes quotidiennes sont de 4 à 5 heures , réparties entre la matinée et l’après-midi ; la distance parcourue est de l’ordre de 20 à 30 kilomètres.

Le rythme est toujours paisible, il permet d’admirer le paysage et de faire des promenades dans le désert à partir des lieux de bivouac.

Les bagages et le matériel de bivouac, ainsi que les réserves d’eau, sont transportés par les chameaux ou les ânes ; vous n’avez donc à porter que votre gourde, votre appareil photo, vos objets personnels et éventuellement un pique-nique.



-  Méharées :
Monter à dos de chameau n’est pas difficile : si les courbatures du premier jour peuvent être réelles, le « mal de mer » prétendument ressenti relève du mythe. Chaque participant dispose d’un chameau de selle et peut, selon sa préférence, marcher ou monter en selle.


Agence de voyages TIMBEUR - DJANET - ALGERIE


(c) 2005 TIMBEUR Voyages - Découvrir le Sahara algérien autrement
conception et réalisation Insite